Obtenez votre permis de construire en respectant les règles de hauteur

Publié le : 13 mars 20235 mins de lecture

Si vous voulez construire un bâtiment, vous devez respecter les codes de zonage et les règles de hauteur pour obtenir un permis de construire. Cet article informatif présente les différentes zones géographiques et leurs limites de hauteur, les éléments à prendre en compte pour respecter la hauteur maximale, les options de recours en cas de refus du permis de construire et les solutions pour construire malgré des contraintes de hauteur.

Les règles de hauteur pour un permis de construire

Pour obtenir un permis de construire, il est important de respecter les règles de hauteur établies par les autorités locales. Les autorités locales déterminent les limites de hauteur pour différents types de bâtiments en fonction de leur fonction et de leur emplacement.

Les différentes zones géographiques et leurs limites de hauteur

En fonction de la zone dans laquelle vous souhaitez construire, les règles de hauteur peuvent varier. Voici un aperçu des limites de hauteur pour les différentes zones géographiques :

La zone urbaine

En zone urbaine, la hauteur des bâtiments est souvent limitée en fonction de la largeur des rues et des bâtiments environnants. Les règles de hauteur pour les bâtiments commerciaux et résidentiels peuvent varier en fonction de leur emplacement dans la zone urbaine. En général, la hauteur maximale autorisée pour les bâtiments à usage résidentiel est de 15 mètres alors que pour les bâtiments commerciaux est de 30 mètres.

La zone rurale

En zone rurale, la hauteur des bâtiments est souvent limitée par les autorités locales en fonction de leur impact visuel sur le paysage environnant. La hauteur maximale autorisée pour les bâtiments à usage résidentiel peut être de 12 mètres, tandis que pour les bâtiments commerciaux est de 20 mètres.

La zone côtière

En zone côtière, la hauteur des bâtiments est souvent limitée en fonction de leur impact sur la vue et la qualité de vie des riverains. La hauteur maximale autorisée pour les bâtiments à usage résidentiel peut être de 7 mètres, tandis que pour les bâtiments commerciaux est de 17 mètres.

Les éléments à prendre en compte pour respecter la hauteur maximale

Pour respecter la hauteur maximale autorisée, il est important de prendre en compte différents éléments tels que la pente du toit, le niveau du sol, la distance de la rue ou des bâtiments environnants et la fonction du bâtiment. Chacun de ces éléments peut avoir un impact sur la hauteur maximale autorisée pour votre bâtiment.

Les recours possibles si le permis de construire est refusé pour non-respect des règles de hauteur

Si votre permis de construire est refusé en raison de la hauteur maximale autorisée, vous avez quelques options de recours. Voici quelques options :

Analyser les raisons du refus

Il est important d’analyser les raisons du refus afin de comprendre les zones qui doivent être modifiées pour répondre aux critères de hauteur.

Faire appel à la Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels

Si vous estimez que le refus a été prononcé à tort ou de manière arbitraire, vous pouvez faire appel à la Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels pour réexaminer votre demande.

Saisir le Tribunal Administratif

Si vos autres recours ont été infructueux, vous pouvez saisir le tribunal administratif pour contester la décision de refus du permis de construire.

Les solutions pour construire malgré des contraintes de hauteur

Si vous rencontrez des contraintes de hauteur, il existe des solutions pour construire malgré tout. Par exemple, vous pouvez réduire la taille de votre bâtiment, modifier la pente du toit ou creuser dans le sol pour construire.

-Réduire la taille de votre bâtiment

-Modifier la pente du toit pour respecter les règles de hauteur

-Creuser dans le sol pour construire sous terre

Plan du site